#265 Le constat sur la situation au Burkina Faso suite à la prise de pouvoir par les militaires.

Ce dimanche après-midi, en visioconférence avec une française résidant à Ouagadougou, nous avons pu faire un point avec plusieurs élus de Cités Unies France sur la situation au Burkina Faso suite à la prise de pouvoir le week-end dernier par les militaires.

Le constat partagé est clair : 
– Le régime sortant était à bout de souffle 
– La population est soulagée et en soutien 
– Aucune exaction relevée à ce jour
– La presse fonctionne 
– Espoir dans la population, même si celle-ci est déjà éprouvée face aux nombreux déplacements en raison des territoires perdus 
– « Pas de plan B » pour l’avenir immédiat du pays 
– Un leader francophile (il a fait ses études en France)
– La coopération doit être maintenue car elle permet des services essentiels à la population

Les groupes France-Burkina (CUF et Sénat) restent bien évidemment attentifs à l’évolution de la situation et un point sera fait au sein du groupe d’Amitié prochainement.  Cette semaine, j’interviendrai de nouveau à la tribune du Sénat. Cette fois-ci dans le cadre du débat relatif à la lutte contre les violences faites aux femmes.

Le constat est effarant. J’apporterai, jeudi après-midi, plusieurs propositions avec pour objectifs : Zéro tolérance dans les violences et une place réaffirmée dans la société. 

C’est dit ! 
 



Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s