Lundi, c’est dit!

  • #309

    Vendredi dernier, le Président de la République a présenté ses vœux aux acteurs de la Santé. Ce fut l’occasion pour lui d’annoncer l’orientation de sa politique de santé pour cette nouvelle année. 

    Des annonces dont il nous faut admettre le bon sens : S’appuyer sur les professionnels paramédicaux, libérer du temps de travail utile aux médecins, inciter à l’encadrement des jeunes étudiants prêts à s’engager en territoire sous-doté, ne plus avoir une vision tarifaire de la santé, sont des propositions que j’ai formulées au sein de la Haute-Assemblée. 

    Nous ne cessons de le répéter : notre système de santé va mal. Il nous faut le réinventer. 

    Cette semaine j’aurai l’occasion de témoigner tout mon soutien et ma reconnaissance aux personnels soignants, sur le terrain lors des vœux de l’hôpital du CHU de Poitiers / Loudun et au Sénat lors du débat « La crise du système de santé ». D’autre part, j’ai demandé à intégrer la commission d’enquête sur la pénurie de médicaments. 

    Je continuerai à me mobiliser pour préserver une réponse de santé de proximité. Nous avons la chance de bénéficier d’infrastructures dans nos territoires, utilisons-les ! La vision comptable des hôpitaux génère un appauvrissement des hôpitaux de proximité et une surcharge des CHU. Il n’est pas acceptable pour un patient de devoir faire demi-tour lorsqu’il se présente dans un centre de soins près de chez lui. 

    La perte de temps, c’est la perte de chance !

    C’est dit ! 



#309

Vendredi dernier, le Président de la République a présenté ses vœux aux acteurs de la Santé. Ce fut l’occasion pour lui d’annoncer l’orientation de sa politique de santé pour cette nouvelle année. Des annonces dont il nous faut admettre le bon sens : S’appuyer sur les professionnels paramédicaux, libérer du temps de travail utile aux médecins, inciter…

#307

Mardi 13 décembre, à l’occasion de la session des Questions Orales au Sénat, j’ai souhaité interpeller le Gouvernement sur les fermetures successives des Boulangeries, parmi les derniers commerces de proximité. Les 33 000 boulangeries de France connaissent aujourd’hui une asphyxie de leur trésorerie notamment en raison de la hausse du coût de l’énergie. Les boulangers sont les mineurs…

#306

Si les débats de l’après-midi et les annonces du Président de la République on été exclusivement consacrés à la prévention, la rencontre et les échanges avec quelques élus et professionnels de santé en fin de matinée nous ont permis d’apporter des propositions pragmatiques pour permettre l’accès à la santé, lequel n’est plus aussi évident actuellement. D’ici…

Toute l’actualité de Bruno BELIN par email et une fois par semaine !