QE #99 – Une baisse du taux des terres en jachère – 28 Mars 2022

Bruno Belin demande au Ministre de l’Agriculture et de
l’Alimentation une baisse du taux des terres en jachère.


«M. Bruno Belin attire l’attention de M. le ministre de l’agriculture et de
l’alimentation sur la dépendance française dans la production de blé.


Il note que la nouvelle réforme de la politique agricole commune (PAC),
en vigueur à partir de janvier 2023, impliquera que les exploitants de
plus de 10 hectares laissent au moins 4 % des terres en jachère.


La pratique de la jachère a pour objectif d’assainir les terres afin de les
rendre plus fertiles tout en limitant la surproduction.


Or il souligne que la guerre actuelle, qui implique deux producteurs et
exportateurs incontestables de blé, prouve qu’est atteint le seuil de
notre dépendance dans la production de blé.


Afin de gagner en productivité agricole, nous devons donc augmenter la
surface des terres cultivées. La seule solution possible, aujourd’hui, est
de réduire le taux de terres en jachère. Il tient à noter que 2 hectares de
blé cultivés, ce sont 60 000 baguettes de pain produites.


C’est pourquoi il lui demande de revoir la réforme de la PAC avec ses
homologues européens, afin de préserver les objectifs de la PAC qui sont
: d’accroître la productivité de l’agriculture ; d’assurer un niveau de vie
équitable à la population agricole ; de stabiliser les marchés ; de garantir
la sécurité des approvisionnements d’assurer des prix raisonnables aux
consommateurs.»


La question sera publiée le 31 mars au Journal Officiel et portera le numéro
27466.

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s